Double honours for Tagliani, Hochgeschurz and Sallenbach at GP3R

 

 

AUGUST 15, 2016

VERSION FRANÇAISE CI-DESSOUS  (PHOTOS: PAOLO PEDICELLI)

The spectacular event that is the Grand Prix of Trois-Rivières was enhanced again this year by the presence of CTCC presented by Continental Tire on the schedule.

In addition to the 32 drivers taking part in twin 40 minute contests, the Friday evening opening race ceremonies were augmented with a 60-member Flash Mob performing to the rousing strains of Twisted Sister’s ‘I Wanna Rock’, and a blast from a Canadian Armed Forces 105mm Howitzer, with CTCC founder John Bondar operating the firing mechanism.

Ceremonies aside, the on-track action proved just as entertaining, with typically intense examples of pack racing occurring throughout the huge field. Alex Tagliani, guest driving in the Fast Wheels No. 75 Ford Mustang, was recorded as the pole sitter in Grand Touring, and both the class and overall winner in each of the races, although he admitted that neither victory came easily.  Eric Hochgeschurz was a constant shadow of the race leader, the No. 11 8Legs Racing BMW relentlessly pressuring the IndyCar and NASCAR racer throughout the weekend’s 62 race laps.

“The atmosphere at GP3R is incredible,” stated Hochgeschurz. “This is the one race weekend where you want to perform well. And we did.”

In Friday (August 12) evening’s opening round, Hochgeschurz secured the Super class victory, trailing Tagliani at the checkered flag by just 1.225 seconds. Behind the BMW, the battle to fill the remaining steps on the Super class podium was just as frantic, with series newcomer Philippe Gélinas (No. 34 Hyundai) edging Remy and Mathieu Audette for the runner-up position, these three competitors separated by a mere 2.457 seconds at the stripe.

Saturday afternoon’s race proved as equally exciting with Hochgeschurz powering into the overall lead at the drop of the green and repelling repeated challenges from Tagliani during the first ten minutes of the event.

Explained 8Legs Racing co-founder Arek Wojciechowski, “Eric had the perfect gear in the car and he just pulled past everybody and had the lead going through the (Duplessis) arch. He and Tag were just smoking, and pushing each other so hard they left the rest of the pack behind.”

Tagliani was eventually able to sneak past to claim the overall race lead and ultimately, the Grand Touring class victory, but Hochgeschurz was relentless in his pursuit, accepting the checkered flag a mere 0.722 seconds in arrears of Tagliani, but a full 40 seconds in front of Super class runner-up Remy Audette (No. 21 Civic).

“Tag congratulated me after the race, said he hadn’t had a race that tough in a long time,” noted Hochgeschurz. “We were on it every lap. I think I was a little quicker at the end, but just didn’t have quite enough to get around the Mustang.”

Only slightly further back in the pack, current Touring class point leader Michel Sallenbach was using ‘race smarts’ appropriate of a past champion, to earn back-to-back race victories, finishing each contest in 11th place overall.

“Michel is so consistent,” observed John Bondar. “You can see him pick up a tenth (of a second) in each corner. Over the course of a race, that adds up. He always hits his marks, not easy on a track like Trois-Rivières, and never makes a mistake. That’s his winning advantage.”

Under the Friday night lights, Sallenbach led from the pole and maintained a comfortable two second gap over eventual Touring class runner-up Tom Kwok (No. 55 M&S Racing Honda). For Saturday’s CTCC finale, the ever-smiling Sallenbach managed to squeeze his No. 46 Team Octane Mini Coupe in front of Glenn Chaplin’s Grand Touring Ford and then used the Fastco Motorsports Mustang as a buffer to sail on to his second consecutive win of the weekend. Tom Kwok and Paul Gravel (No. 48 Mini Cooper) completed the Touring class podium.

Reviewing the GP3R weekend, Bondar proclaimed the experience, “overwhelmingly successful”.  “This weekend is the highlight of our season, for the drivers, the series and the fans. The exhilaration of driving at night, the speed in the dark, makes the Friday night race a true show. And what racing we had! The stands were packed, everyone was cheering, and I think we gave them a show to remember.”

CTCC would like to thank the Canadian Armed Forces for their generosity, and the Trois-Rivières District5 dance school for their performance during the pre-race ceremonies.

CTCC presented by Continental Tire next event will take place on September 2-4, 2016 at the Canadian Tire Motorsport Park for the Silverado 250.

About CTCC
CTCC presented by Continental Tire is a truly Canadian Sports Car Racing Championship and a leader in Canadian motorsports. It provides Canadian race fans with close and exciting competition between some of Canada’s fastest race car drivers. Now in its 10th season, CTCC takes pride in the fact that it is Canadian owned and operated, and that it is one of the longest-running professional sports car series in Canada. Notably, amongst the two hundred drivers that have competed in the championship, CTCC has helped to further the career of over thirty drivers.

Experience the rush of CTCC racing!
Information: Trevor Lamas, Director of Marketing – trevor@touringcar.ca – 647-404-8568


 

 

Tagliani, Hochgeschurz et Sallenbach se partagent les honneurs au GP3R

L’événement spectaculaire qu’est le Grand Prix de Trois-Rivières a été rehaussé cette année encore par la présence de CTCC présenté par Continental Tire au calendrier.

En plus des 32 pilotes prenant part à deux affrontements de 40 minutes, la cérémonie d’ouverture du vendredi soir a été relevée par un « Flash Mob » composé d’une soixantaine de personnes sur les notes entraînantes de « I Wanna Rock » de Twisted Sister, en plus d’une explosion sonore à la suite du tir de canon des Forces armées canadiennes où John Bondar, fondateur de la série, a été invité à actionner le mécanisme de mise à feu du 105mm Howitzer.

Mis à part les cérémonies, l’action sur la piste s’est révélée être tout aussi divertissante avec des batailles intenses typiquement partout à travers le peloton. Alex Tagliani, pilote invité dans la Ford Mustang Fast Wheels no. 75, s’est inscrit en tant que détenteur de la pole en classe Grand Touring ainsi que vainqueur à la fois dans sa classe et de façon générale dans chacune des courses, bien qu’il ait admis ne pas avoir accéder à la victoire facilement. Eric Hochgeschurz était comme une ombre constante derrière le leader de la course, le pilote de la BMW n ° 11 8Legs Racing mettait de la pression sans relâche au pilote d’IndyCar et de NASCAR durant les épreuves totalisant 62 tours de piste ce week-end.

« L’atmosphère au GP3R est incroyable », a déclaré Hochgeschurz. « Ceci est le week-end de course où vous voulez bien performer. Et nous l’avons fait. »

Lors de la cour de vendredi soir (12 août), Hochgeschurz a assuré la victoire en classe Super, talonnant Tagliani au drapeau à damier par seulement 1,225 secondes. Derrière la BMW, la bataille pour remplir les marches restantes sur podium de la classe Super était tout aussi frénétique, avec le nouvel arrivant dans la série Philippe Gélinas (Hyundai no. 34) suivi de Remy et Mathieu Audette qui se sont disputé la troisième place, les trois concurrents séparés par seulement 2.457 secondes à la bande.

La course de samedi après-midi s’est avérée être tout aussi passionnante avec Hochgeschurz s’emparant de la position de tête à la tombée du drapeau vert et résistant aux tentatives de dépassement répétées de Tagliani au cours des dix premières minutes de l’événement.

Le cofondateur de 8Legs Racing Arek Wojciechowski explique : « Eric avait une transmission parfaite dans la voiture et il a juste dépassé tout le monde et était en avant en passant sous la porte d’arche (Duplessis). Lui et Tag étaient tout simplement en feu, et en se mettant au défi l’un et l’autre aussi férocement, ils ont laissé le reste du groupe derrière. »

Finalement, Tagliani a réussi à se faufiler pour réclamer la position de tête et, finalement, la victoire de classe Grand Touring. Hochgeschurz était implacable dans sa poursuite en acceptant le drapeau à damier avec à peine 0,722 seconde de retard sur Tagliani, mais un solide 40 secondes devant Remy Audette (n ° 21 Civic) qui est arrivé en seconde place en classe Super Touring.

« Tag m’a félicité après la course. Il m’a dit qu’il n’a pas eu une course aussi difficile depuis longtemps », a mentionné Hochgeschurz. « Nous étions constants à chaque tour. Je pense que j’étais un peu plus rapide à la fin, mais je n’ai juste pas eu assez pour rattraper la Mustang. »

Juste un peu plus loin dans le peloton, le leader actuel au classement de la classe Touring, Michel Sallenbach, utilisait la sagesse d’un ancien champion ; soit de courser de façon intelligente. Cette stratégie lui a permis de gagner deux victoires consécutives, terminant chaque épreuve à la 11e place au classement général.

« Michel est tellement constant », a observé John Bondar. « Vous pouvez le voir ramasser un dixième de seconde à chaque virage. Au cours d’une course, ça s’additionne. Il fait toujours un parcours exemplaire, ce qui n’est pas facile sur une piste comme Trois-Rivières, et il ne fait jamais d’erreur. C’est ce qui lui donne un avantage gagnant. »

Lors de la course du vendredi soir, Sallenbach est parti de la position de tête de la classe Touring et a maintenu un confortable écart de deux secondes Tom Kwok (M&S Racing Honda no. 55). Pour la finale de samedi, le toujours très souriant (Sallenbach) a réussi à faufiler sa Mini Coupé d’Équipe Octane no. 46 en devant la Ford Grand Touring de Glenn Chaplin, puis utilisé la Mustang Fastco Motorsports comme un tampon pour naviguer vers sa deuxième victoire consécutive du week-end. Tom Kwok et Paul Gravel (Mini Cooper no. 48) complètent le podium de la classe Touring.

Passant le week-end GP3R en revue, Bondar a proclamé l’expérience « d’extrêmement réussie ». « Ce week-end est le point culminant de notre saison, et ce, autant pour les pilotes, les fans que la série. La magie de la course de fin de soirée et la vitesse dans l’obscurité fait de la course de vendredi soir, un véritable spectacle. Et quelle course nous avons eue ! Les gradins étaient remplis, tout le monde applaudissait et je pense que nous leur avons donné un spectacle mémorable. »

CTCC aimerait remercier les Forces armées canadiennes pour leur générosité, et l’école de danse District5 de Trois-Rivières pour leur performance lors des cérémonies d’avant course.

Le prochain événement du CTCC présenté par Continental Tire aura lieu du 2 au 4 septembre 2016 au Canadian Tire Motorsport Park pour le Silverado 250.

À propos de CTCC

CTCC présenté par Continental Tire, est leader en sports motorisés canadiens et présente un championnat de course automobile sur circuit routier entièrement canadien, en plus d’offrir aux amateurs de course automobile une compétition sérieuse et excitante entre certains des meilleurs pilotes du pays. Maintenant à sa 10e saison, CTCC s’enorgueillit d’être une organisation entièrement canadienne en plus de se classer parmi les séries de course automobile professionnelles jouissant de la plus longue exploitation au pays. Notamment, parmi les deux cents pilotes qui ont concouru dans le championnat, CTCC a contribué à faire avancer la carrière de plus de trente d’entre eux.

Vivez l’expérience CTCC!
Information :Trevor Lamas, Directeur Marketing – trevor@touringcar.ca – 647-404-8568

Top